Développement personnel, savoir (enfin !) dire NON

Publié le par Miss Desperate

Savoir dire non, c’est finalement beaucoup plus simple qu’on ne le croit.

 

« C’est super sympa d’avoir pensé à moi pour ta journée déménagement ! Mais mes parents (ou mes grands parents ou des membres de la famille pas trop en forme !) débarquent justement ce week-end. Et tu sais combien ils sont fatigués, je dois m’occuper d’eux. »

 

« Merci de me proposer cet après midi shopping (qui vous ennuie à mourir, vous n’avez pas les mêmes goûts). Mais je réserve tous mes samedis à mes enfants. Déjà que je ne les vois pas la semaine… »

 

 

« C'est vraiment trop sympa de penser à moi pour [cela]. Mais en ce moment, j'ai un agenda de ministre (à défaut d'en avoir le salaire). Vraiment, je ne peux pas. Dommage ! Une prochaine fois... (en option) »

 

« Comme c’est sympa de nous proposer de rester tout l’après midi pour l’anniversaire de votre fille Julie (entourée d’une quinzaine de mômes déchaînés qui fêtent son anniversaire. Vous venez d’amener junior, invité). Mais nous avons promis une séance de cinéma à junior 2. Vers quelle heure doit-on repasser ? »

 

« Non, chéri, vraiment, c’est trop bête. Je serais bien allée voir ta mère ce week-end, mais j’ai promis à l’école de participer à l’organisation de la fête de fin d’année ».

 

”Non, vraiment, je ne peux pas venir à 7h30 samedi matin pour préparer les tables de la fête de fin d’année. Par contre, j’amènerai un gâteau et des boissons ».

 

« J’aime bien ton idée de faire un goûter à la maison avec les 6 enfants, dimanche (les 2 vôtres et les 4 siens, bien sûr). Mais la maison est en chantier, c’est le grand nettoyage / rangement que nous avons prévu depuis des mois. Sauf si vous avez envie de nous donner un coup de main, mais ce n’est pas très drôle vu que l’on a 10 ans d’affaires à trier…. »

 

Pour changer du coup de la migraine :

 

« Chéri, vraiment, ce soir, je suis fatiguée. Franchement, les courses + le ménage après le boulot, et les enfants, ça m’épuise. Je me demande si je ne devrais pas faire livrer les courses via Internet et prendre une femme de ménage pour rester en forme le soir. »

 

Bon d’accord, c’est un odieux chantage mais bien amené, ça peut marcher.

 

A votre patron qui vous propose de prendre en charge un dossier ultra intéressant ultra important pour l’entreprise, en vantant vos capacités uniques à gérer ce type de dossier... Sauf que vous conduisez déjà x dossiers de front et que vous finissez pas ne plus en dormir tellement vous avez peur de ne pas tenir les échéances.

 

« Ce serait avec plaisir, mais là, franchement, ça ne va pas être possible. Je gère actuellement les dossiers, x, y et z et le risque est que je me disperse et que la gestion de ce nouveau dossier entraîne un retard dans les échéances des autres. Ce serait dommage. »

 

Mettez, là, en avant les risques pour l’entreprise et non votre propre limite, évidemment.

 

Et vous, quels sont vos trucs ?

 

Mise à jour 2013 : retrouvez plus de ressources sur mon blog Rituels antistress 

Les publications de ce blog continuent, vous pouvez le laisser en marque-page ;)

 

Share



Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Je brise mes chaînes

Commenter cet article

Philippe 25/10/2011



Malheureusement, les sites web actuels de cybermarché sont tels que ça n'est pas vraiment plus rapide de faire ses courses sur internet que d'aller au supermarché ...



Stelda 19/01/2012


justemnt, je n'avais aucun truc jusque-là! merci pour les idées... qui vont m'aider à dire non