Ne dites pas à ma mère que je mène une double vie

Publié le par Guylaine

... Elle me croit institutrice.

Ce titre en référence au livre de Séguéla, dans les lointaines années 80 (1979 exactement !) : "Ne dites pas à ma mère que je suis dans la publicité, elle me croit pianiste dans un bordel", qui était, pour l'époque, un peu le "99 Francs" de Beidbeger, en plus talentueux.

Autre époque, autres maux.

Je mène une double vie que personne ne soupçonne.


©Illustratrice : Ariadna Gold | Agence : Dreamstime

Je fais le repassage hebdomadaire en préparant mentalement mon prochain conseil d’administration.

Je cuisine en regardant la télé.

Je passe l’aspirateur en composant les menus de la semaine.

Je prends un bain en écoutant la dernière émission littéraire.

J’écris les posts de ce blog dans le métro, sur mon palm.

Je publie ces billets en écoutant les dernières nouveautés musicales ou en réécoutant des perles.

Je compose de nouvelles recettes en allant faire les courses.

Je prépare mes dossiers professionnels chez le coiffeur.

Je fais du shopping en surfant avec un bon café.

Et, plus fort, je suis capable de lire des histoires à mes enfants en laissant mon cerveau vaquer à des pensées professionnelles. Non ? Si ! Question d’entraînement.
Il faut dire que je maintiens le rythme d'une ou deux histoires lues par soir depuis 8 ans, quasi sans interruption.

Les 3 choses sur lesquelles je me concentre vraiment :

- les activités d’éveil des enfants

- mes séances de yoga et mes séances de méditation.

Vous vous attendiez à autre chose en lisant le titre de ce billet ?

Raté !

Plus d’info à jour au 2050 rue des sources

Commenter cet article

paul 20/09/2008 19:08

Il n'y a pas beaucoup d'hommes capables d'admettre ça...
Félicitations, mais attention au surbooking!
paul

Guylaine 20/09/2008 20:58


Exactement. C'est le risque principal. Et le surbooking conduit en général au clash... Ce qui m'est déjà arrivé. Donc, l'expérience aidant, je conseille de faire ce que je fais : contrebalancer
avec du yoga et de la méditation.


Corinne 20/09/2008 16:50

Bluffant ! ;-)

Guylaine 20/09/2008 18:16


Mouais... Mais ça ne laisse aucune place pour un éventuel clash de ras le bol !