Rentrée 2008, pour vous, les hommes

Publié le par Miss Desperate

Ben oui, des hommes lisent ce blog de fille ; ça vous surprend ?

Alors j’ai décidé d’en profiter. Sur les conseils d’un homme qui, à la lecture dudit blog, m’a fait la réflexion suivante :
« Ton blog est quand même fortement féministe (ah bon ?). Il serait bien de rééquilibrer avec des articles pour nous ».

Rééquilibrer. Tout est là.


Bon. C’est vrai que malgré le fait que les hommes modernes repassent (enfin, les premières années), font les courses (surtout pour les barbecues) voire touchent à l’aspirateur (mais pas trop quand même), ils n’en sont pas à avoir la même lecture que nous. Les éditeurs de magazine pour enfants l’ont bien compris, qui nous sortent des magazines « pour filles » dès le plus jeune âge.

J’ai donc décidé de profiter de mon petit lectorat masculin. Parce que, quand même, nous avons certains messages à vous faire passer, à vous, les hommes.

Donc, dans cette rubrique, pas de sujet foot, ni voiture, ni cinéma, ni littérature, ni musique. Que des sujets relations filles – garçons. Des sujets de filles appliqués aux garçons, en quelque sorte.

Parce que, quand même, vous avez encore de sacrés progrès à faire dans ce domaine !

Leçon numéro 1

Petit manuel de traduction du langage féminin à l’usage des hommes.

Evidemment, que nous ne parlons pas la même langue. Le premier progrès est de s’en rendre compte.

Quelques tuyaux :

Quand on vous dit

« T’es sûr ? Traduire - Nan !

Quand on vous dit

« Chuis fatiguée. Traduire - Occupe-toi un peu de moi, quand même ! ».
A ne pas confondre avec « j’ai la migraine, qui signifie : lâche-moi !».

Quand on vous dit

« T’as fais quoi, aujourd’hui ? Traduire - T’étais avec qui ? »

Quand on vous dit

« Ah bon ??? Tu la trouves bien ? Traduire - Goujat ! Et moi, alors ? »

Quand on vous dit, l’air de rien

« c’est quoi cette tache, sur ta chemise ? Traduire - c’est qui, cette pouff ? »

Quand on vous dit

« tu te souviens du nom de mon parfum ? Traduire - ça fait des lustres que tu ne m’as pas offert de parfum. Tu en offres à une autre ou tu es radin ? »

« Ah bon ??? Tu ne peux pas déposer les enfants à l’école ? Traduire - fais un effort, y a pas que toi qui bosses. »

Quand on vous dit

« chériiiiii ? J’ai fait des SUPER affaires aujourd’hui ! Traduire - j’ai dépensé une fortune, je vais mettre au moins 6 mois à m’en remettre financièrement, mais qu’est-ce que je suis contente ! »

Quand on vous dit, l’air d’un ange

« tu sais quoi ? Je vais avoir une augmentation. Traduire - Et des responsabilités en plus et des heures en moins à la maison. Donc il va falloir t’occuper des enfants. Mais ne t’inquiète pas, je suis encore loin derrière toi côté salaire, à - 30%, à études et poste équivalents et c’est toujours moi qui vais me taper le ménage. Donc, ton honneur est sauf>>.

Quand on vous dit

« T’as vu ? Untelle et untel ? Ils sortent tout le temps ! Traduire – Ils sortent tout le temps, EUX. Notre couple est en train de partir à la dérive. Classique. Routine, quotidien…

Et là, un petit conseil de fille : réagissez, tant qu’il en est encore temps !

Pour une séance de rattrapage en accéléré, visionner toutes les saisons des Desperate housewives. Sinon, suite dans la prochaine leçon.



Crédit photo : photo-libre.fr

Publié dans Pour vous - les hommes

Commenter cet article

réa 09/09/2008 22:25

je regarde la série avec mon homme et n se marre vraiment bien.
mais sinon, ton petit lexique es pas mal du tout !

Guylaine 10/09/2008 14:16


merci réa. Bises
Guylaine


jocelyncharles 09/09/2008 16:31

Tres amusant :)

Corinne 07/09/2008 12:10

Tiens, c'est rigolo, on m'a fait la même remarque pour mon blog. Du coup, j'ai eu envie d'ouvrir une rubrique spécialement pour eux intitulé "Eux aussi" ;-)
Bravo pour tes "tuyaux" bilingues. J'espère qu'ils vont être utiles LOL