Huiles de beauté, l’huile de Jojoba au secours de ma peau

Publié le par Guylaine

Il y a quelques temps, j’ai été très impressionnée par un article du quotidien Le Monde sur les stratégies beauté des japonaises.

Après avoir indiqué le budget beauté moyen des japonaises, proprement exorbitant, il expliquait l’attitude générale de ces dames : un rituel fait de pas moins d’une dizaine, voire d’une quinzaine d’huiles et de crèmes appliquées matin et soir sur leur peau !

En ressortait l’idée, qu’en général, lesdites japonaises arrivaient à conserver une peau étonnement jeune au fil des ans. Précision était quand même faite qu’elles ne se mettaient jamais au soleil…

Depuis la lecture de cet article, j’achète régulièrement des huiles végétales en plus de mes crèmes.

Elles présentent plusieurs avantages :


Leur prix, relativement peu élevé par rapport à une crème de soin ou de beauté

L’absence de parabens et autres substances reconnues comme hautement cancérigènes

Leurs multiples et étonnantes propriétés.


L’huile de Jojoba est intéressante à plusieurs titres :



Elle est reconnue pour ses propriétés nourrissantes, hydratantes et adoucissantes. Elle régénère les peaux déshydratées et très sèches.

Sa propriété la plus étonnante est qu’elle est particulièrement compatible avec l’épiderme car elle a la propriété, unique dans le monde végétal, d’avoir des caractéristiques proches de celles du sébum humain.

Elle s'utilise donc également pour fortifier les cheveux secs et convient très bien aux cheveux gras car elle combat l'excès de sébum du cuir chevelu. Ce qui est très pratique, car beaucoup d’entre nous, il faut bien le reconnaître, ont quand même à subir l’éternelle tendance « pointes sèches cuir chevelu gras » !

C’est, paraît-il, un excellent anti-rides, ou plutôt, un excellent agent de prévention contre les rides. Car sur ce point, d’autres huiles donnent des effets beaucoup plus spectaculaires. Rendez-vous dans de prochains billets pour les découvrir…



Précisions sur l'huile de Jojoba

On extrait l’huile de la graine ou du fruit oléagineux. Elle est obtenue par première pression à froid. Puis on filtre le jus obtenu et on le conditionne dans des flacons. En verre (c’est mieux) ou en plastique.

On la conserve à l'abri de la lumière, de l'humidité et de toute source de chaleur.

Le jojoba pousse dans les zones semi désertiques du nord du Mexique, du sud de l'Arizona et de la Californie. Il est cultivé en Amérique du Sud, en Israël et, de manière expérimentale, dans quelques zones du continent Africain.
La graine de jojoba renferme jusqu'à 60% d'huile. Les graines, très riches en protéines (35%), servaient de nourriture aux Indiens.

Pour tout savoir sur l’huile de Jojoba : le site sheabutter.


Crédits images : japanese woman - Gottlieb - via wikimedia - public domain
Savon de
savons de provence.




Publié dans Je suis ZEN

Commenter cet article