Je slame, tu slames, ils slament tous à Bobigny

Publié le par Guylaine

Grand corps malade en est un, slameur. Il est même l’un des artistes qui a contribué à faire connaître le slam. Art, discipline, poésie, compétition ? Le slam, que n’auraient pas renié Jacques Brel ou Serge Gainsbourg, voire Lacan, est un peu tout à la fois. C’est surtout un univers, dans lequel on se laisse entraîner avec plaisir.

On dit qu’il est né à Chicago, dans les années 1980, au siècle dernier, donc. Le mouvement, qui s’exprime sous forme de rencontres et de tournois, s’est développé un peu partout dans le monde et réunit des poètes de style, d’inspiration, d’origine variés.

Et voici donc que la ville de Bobigny accueille la coupe du monde de slam cette semaine, qui réunit 16 pays et qui se déroule selon des règles et un processus assez similaire à ceux du sport (demi finales, finales, etc.).

Cette coupe du monde se déroule elle-même au sein d’une grande manifestation de slam qui commence demain et pour le reste de la semaine (jusqu’à samedi 31 mai).

On peut avoir les horaires, lieu, tarifs de la manifestation et tout savoir sur le slam sur le site de la fédération.






En attendant, un petit avant-goût de ce que ça peut donner, version féminine par exemple :














Publié dans Pause café

Commenter cet article

réa 27/05/2008 21:14

j'aime beaucoup, mais à dose homéopathique. je n'arrive pas a écouter plusieurs slam d'affiler... sais pas pourquoi !

eleonore 27/05/2008 06:36

Merci Guylaine de ta gentillesse...et encore bravo pour ton blog que j'adore aussi..Il annonce 31° aujourd'hui sur l'Alsace..bon il ne manque plus que la mer, et c'est super....Bonne journée sous le soleil.