Anniversaire : grosse galère !

Publié le par Miss Desperate

Panique à bord ! L’anniversaire de l’un des enfants se profile ! Moi, j’en ai deux à organiser par an. Et ça me suffit largement !

dreamstime_2075624.jpgPortée par l’idée de faire plaisir à mes charmants petits monstres, j’essaie de toujours bien faire les choses. Je fais donc en sorte de penser à tous les détails, tout en râlant contre cette nouvelle mode des anniversaires, qui nous conduit, nous les parents, à organiser une fête dès l’âge de 2 ans. Bien obligés, puisque cette mode est aussi une fonction de socialisation. Tu n’aides pas tes enfants à ce socialiser ? Mauvaise mère !

Pour Martin - mon fils aîné – j’ai commencé à organiser des anniversaire à partir de l’âge de 5 ans. Honnêtement, c’était bien assez tôt.

 

A la première année de scolarisation de Michelle, à 2 ans et 6 mois, loin de moi l’idée de préparer un anniversaire avec des enfants de sa classe. A cet âge là !

Je pensais bien m’en tirer. J’ai vite déchanté, en regardant circuler dans la classe, perplexes, les cartons d’invitation, tout au long de l’année. C’est là que j’ai réalisé que l’organisation d’anniversaire était une clé pour aider MON enfant chérie à tisser des liens sociaux dans l’école et en dehors.

 

Je me suis donc pliée à cette mode l’année suivante, pour ses 3 ans et demi. J’ai levé les yeux au ciel quand elle m’a dressé une liste de 12 bambins ; tous sont venus, et j’ai tant bien que mal affronté la tornade.

Et la ronde des anniversaires s’est mise en place au fil des mois. Tu m’invites, je t’invite etc. En ce qui concerne Michelle, ils sont une dizaine de ministroumphs, à s’inviter régulièrement au fil des anniversaires de chacun.

 

Quelques clés pour ne pas faire de ces moments un pur cauchemar !

 

D’abord, je mets en place une organisation militaire.  Aux grands maux les grands moyens.

 

L’idée est de s’y prendre à l’avance pour ne pas être stressée le jour J. Tout ce qui peut l’être aura déjà été fait, l’objectif étant de libérer du temps pour se détendre avant l’arrivée du typhon.

 

Mémo

(Eh oui, il y a plus fun, en terme de littérature, mais plus concret est introuvable)

 

J – 3 semaines

 

1 Faire la liste des invités.

2 Prévoir le type d’anniversaire : à l’extérieur, à la maison, à la maison + à l’extérieur, avec un thème ou sans, déguisés ou pas, etc.

3 Prévoir les horaires d’arrivée et de départ et décider s’il y a un apéritif pour les parents à l’issue de l’après midi (oui oui, le plan les parents occupés à trinqués pendant qu’une ribambelle de gamins destroy la maison – pardon ! - « exprime sa créativité orale et kinesthésique »). Soyons précises pour les horaires.

4 Faire la liste des éléments nécessaires et prévoir le goûter.

5 On peut faire le tour des sites Internet existant sur le sujet. Ils se sont multipliés ces derniers temps et il y a toujours quelques idées à prendre. Recettes de gâteaux, jeux intérieurs, extérieurs, invitations à imprimer, etc.

6 Si vous avez des commandes à faire par Internet, c’est le moment.

 

J-2 semaines

 

1 Faire les invitations

2 Faire le scénario s’il y a un thème, ou le déroulé de l’après midi s’il n’y en a pas.

3 Faire toutes les préparations éventuellement nécessaires à certains jeux (découpage, coloriage, panneaux indicateurs, etc.).

 

 

J-1 semaine

 

1 Faire toutes les courses : ballons, boissons, nappes, bonbons et autres sucreries, y compris les ingrédients pour le gâteau et les éléments pour l’apéritif parents si vous avez le courage d’en organiser un.

2 Si vous faites le gâteau, n’hésitez pas à préparer, cuire la base et la congeler. Vous n’aurez plus qu’à la ressortir la veille au soir ou le matin et à la décorer au dernier moment.

 

 

Jour J

 

Mettez en ordre la maison, préparez tous les incontournables.

 

A l’arrivée des enfants, exprimez précisément et clairement les règles. Ça peut vous éviter un certain nombre de débordements.

 

Exemple de déroulé de l’après midi :

15 h arrivée des enfants. Ils jouent ensemble librement ½ h (s’ils sont petits) ou 1 h s’ils sont plus grands. Au- delà, en général, ça dégénère, ce, de manière proportionnelle à leur nombre !

 

16h goûter, gâteau d’anniversaire, ouverture des cadeaux, etc.

 

16h30 promenade au parc, ou jeux à l’extérieur si le temps le permet. Chasse au trésor, jeux organisés. C’est le moment de les faire se dépenser. L’idée est de prévoir un temps fort dans l’après midi, type chasse au trésor.

 

17H30 Retour à des jeux calmes avant l’arrivée des parents. Ça peut passer par de la musique, de la lecture, du dessin pour les plus petits –genre, « le dessin qui a le plus de couleurs a gagné » -.

 

Evidemment, l’ensemble varie notablement en fonction de l’âge des invités. Les anniversaires les plus faciles à gérer sont à priori ceux des 5 – 7 ans. Avant et au-delà, c’est plus compliqué. Entre les pipis intempestifs des 3 ans et les crises de préadolescence des 9 ans et plus, vous allez devoir naviguer à vue ! Bonne chance !

 

Quelques sites bien faits :

Les 3 premiers sont mes préférés :

http://www.fete-enfants.com/anniversaire-enfants/anniversaire_enfants.htm

http://www.fete-enfants.com/

http://www.mon-anniversaire.com/  

http://www.annikids.com/





Crédits illustration : © Photographe: Ariadna Gold - Agence Dreamstime

Commenter cet article

ima 22/04/2009 23:02

petite astuce : j'autorise mes enfants à inviter autant de copains qu'ils ont de bougies à souffler. l'ainé a 12 ans et pour l'instant ça roule...parfois même ils en invitent moins !

La Lorgnette 26/02/2008 21:12

Est-ce qu'on aime moins ses enfants quand on ne fait pas tout ça ? Je ne le pense pas. J'ai l'impression que ces modes n'ont d'autres buts que de faire marcher le commerce. Et puis ce qui compte avant tout c'est l'amour et la présence des parents.
En tout cas j'ai pris plaisir à lire les articles de ce blog.

Guylaine 28/02/2008 20:08

C'est vrai...Et c'est sans doute la raison pour laquelle j'organise ces anniversaires un peu à reculons...